You are using an outdated browser. Please upgrade your browser

Pourquoi un Socle de protection sociale?

Mis à jour par Lou Tessier , Clara van Panhuys le 10.06.2015

Investir dans un socle de protection sociale, c’est investir dans la justice sociale et le développement économique. Les régimes de protection sociale sont des outils importants pour réduire la pauvreté et les inégalités. Ils contribuent non seulement à empêcher que les individus et leurs familles vivent ou ne basculent dans la pauvreté, mais ils contribuent également à la croissance économique en augmentant la productivité du travail et en renforçant la cohésion et la stabilité sociale. La crise financière et économique mondiale a démontré que le socle de protection sociale est un outil important, qui peut agir comme stabilisateur automatique de l’économie.

Qu'est-ce un socle de protection sociale ?

Les socles de protection sociale sont des ensembles de garanties élémentaires de sécurité sociale qui assurent au minimum à toute personne dans le besoin, tout au long de la vie, l'accès à des soins de santé essentiels et une sécurité élémentaire de revenu, lesquels garantissent un accès effectif aux biens et services définis comme nécessaires à l'échelle nationale.

Le droit à la sécurité sociale est reconnu comme étant un droit de l’Homme, et le besoin de sécurité sociale est un besoin social et économique essentiel.

Toutefois, environ 40% de la population mondiale se trouve aujourd'hui sous le seuil de pauvreté international fixé à 2 dollars américains par jour (1,4 euros). Par conséquent, 40% de la population ne bénéficie pas d'une protection sociale de base.

C'est face à ce constat alarmant que le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS), avec le soutien du Comité de haut niveau chargé des programmes (HLCP), a adopté l’Initiative du socle de protection sociale (I-SPS) comme l'une des neuf initiatives conjointes visant à faire face aux effets de la crise économique.

Le concept a été largement reconnu et accepté lors de diverses conférences internationales, régionales et nationales au cours des années 2009 et 2010, dont celle du G20 et des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) (voir mentions internationales).

La sécurité sociale représente un investissement dans le capital humain (l’éducation et la santé essentiellement) aussi important que les investissements dans le capital physique d’un pays.

A titre d'exemple, les prestations en direction des enfants facilitent l'accès à l'éducation qui, à son tour, peut briser le cercle vicieux de la pauvreté qui se perpétue au fil des générations. L'accès aux soins de santé peut aider les familles à rester au-dessus du seuil de pauvreté en les soulageant du fardeau financier que les soins de santé peuvent occasionner. Enfin, les prestations liées au soutien du revenu peuvent aider les personnes bénéficiaires à ne pas basculer dans la pauvreté. De plus, ayant la garantie d'un certain niveau de revenu, ils seront plus susceptibles de prendre des risques et d'investir dans leurs propres capacités productives.

 


Ressources phares

The global financial crisis and its impact on the work of the UN system
ONU CEB, 2009 (disponible en anglais)

 

 

La sécurité sociale pour la justice sociale et une mondialisation équitable
BIT, 2011